MA SIGNATURE

Parution: 14 nov. 2006

Disque de Platine en France
En neuf albums, Lynda Lemay a connu la gloire et le succès, les disques d’or et les trophées, les voyages et les tournées, les salles combles et les fans comblés. Mais elle est toujours restée fidèle à ce qu’elle appelle : « Ma signature ».

ACHETER L’ALBUM

A PROPOS DE L’ALBUM

Cette signature, Lynda Lemay a choisi d’en faire un album, le 10° de sa carrière. Un album-symbole où elle s’offre – et nous offre – un retour aux sources. Un retour régénérant aux inspirations poétiques et musicales qui l’ont fait connaître. Un retour à une simplicité chaleureuse et réconfortante, intimiste et sincère. Un retour à la pureté de la guitare acoustique, celle que Lynda nomme « sa concubine, sa demi-soeur » et à qui elle consacre d’ailleurs une chanson, C’est que du bois.

Dans les 16 chansons de l’album, cette guitare et ce sourire se retrouvent, se redécouvrent, s’enlacent et s’interpellent. Entièrement écrit, composé et interprété par Lynda Lemay, le disque nous raconte des histoires touchantes qu’on imagine puisées dans les souvenirs et la vie de l’artiste.

Fidèle à elle-même, à « sa signature », et à son public, Lynda Lemay l’est aussi vis-à-vis d’un de ses complices de la première heure, Yves Savard, qui l’accompagne à la guitare dans toutes les chansons.

Réalisé par Michael Weisinger, la couleur de l’album est très acoustique, hormis « Surtout vous », hommage magistral à son mentor Charles Aznavour, enregistré avec un orchestre symphonique, et le titre parodique « Le mime » enregistré en concert, tout l’album est bâti autour des guitares.
La chanson « C’est que du bois » est d’ailleurs une déclaration d’amour à la guitare, et fait écho à un classique du répertoire de Lynda « Drôle de mine », qui rendait en 1996 hommage à son crayon.

Comme à son habitude, Lynda Lemay alterne des thèmes personnels et des sujets universels qu’elle s’approprie de sa plume affûtée.
Ainsi, l’album est construit autour d’un poignant diptyque sur la maladie d’Alzheimer, « Tu t’appelles Marguerite » et « Je m’appelle Marguerite ».
Le thème de la maternité est abordée à travers le single « Une mère » d’une part, et « Si je ne te fais pas d’enfants » d’autre part, chanson sur la stérilité.
Il est aussi question de « Culottes grises », le pendant des emblématiques « Souliers verts ».

 

ECOUTER L’ALBUM

TITRES

1. Tu T’appelles Marguerite
2. J’voudrais Voir Ton Visage
3. Si Je Ne Te Fais Pas D’enfants
4. Le Dernier Choix
5. Sables Mouvants
6. C’est Que Du Bois
7. Une Mère
8. Le Mime
9. Surtout Vous
10. Le Traité De Solitude
11. Les Petites Âmes Roses
12. On A Jeté Les Anneaux
13. La Petite Laura
14. Les Culottes Grises
15. Ca M’fout La frousse
16. Je M’appelle Marguerite
17. Générations Voisine (en téléchargement sur Fnac Music)

MUSICIENS

Paroles et musique : Lynda Lemay
Réalisé et mixé par Michael Weisinger
Masterisé par : Scott Hull et Scott Hull Mastering, New york
Guitare accoustique : Lynda Lemay, Yves Savard
Basse : Alain Caron – Isabelle Barbeau
Batterie et Percussions : Michel Fauteux
Piano : Marie-Claude Petit
Guitare électrique : Michael Weisinger
Choeurs : Marie-Claude Petit – Yvan Pedneault

  • Acheter

DERNIER ALBUM

Lynda Lemay Decibels et des silences album 2016
Dernier Album de Lynda Lemay « Décibels et des silences ». Parution 23 septembre 2016

ACHETER

Prochain Concert

    Aucun résultat trouvé

COFFRET CD

Coffret CD Lynda Lemay

SUIVEZ LE FAN CLUB

FACEBOOK Lynda Lemay Fans TWEETER Lynda Lemay Fans YOUTUBE Lynda Lemay Fans PINTEREST Lynda Lemay Fans

PHOTOS DES FANS

Photos des Fans de Lynda Lemay