Lynda Lemay Chat sur le site d’Aol

18 avril 2002

Aol – 18 Avril 2002

Lynda Lemay : Bonjour à tous

Comment en êtes-vous arrivée jusque-là ?
Lynda Lemay : Tout a débuté avec mon amour des mots. Quand j’ai découvert que j’avais du talent pour composer des mélodies et les marier avec mes textes, ça a été un coup de foudre. Ensuite, je devais alors apprendre à chanter, ce que j’ai fait à force de faire des spectacles.

Bonjour, Lynda. Je m’appelle Caroline. Quelle est votre chanson préférée parmi celles que vous chantez ?
Lynda Lemay : Ma chanson fétiche depuis plusieurs années est « Le plus fort c’est mon père' » car elle me représente bien.

Salut Lynda, quelle taille fais-tu ?
Lynda Lemay : 5 pieds 6. Traduisez-moi ça :o)

Où te viens toutes ces inspirations pour tes chansons ?
Lynda Lemay : Parfois ce sont des confidences d’amis proches, parfois c’est par des petits bouts de documentaires à la télé, parfois parce que j’ai simplement envie d’écrire et je me surprends moi-même avec les thèmes que j’aborde.

Je trouve ton dernier album moins drôle que le précédent, c’est vrai ou pas ?
Lynda Lemay : Cela dépend de quel dernier album veux-tu parler ? Est-ce celui qui vient tout juste de sortir ? Parce que c’est vrai qu’en live je me permets plus d’humour que dans les albums studio car on entend réagir les gens.

As-tu quelqu’un dans ta vie ?
Lynda Lemay : Oui. Ma fille entre autre…

Salut Lynda ! Je voulais savoir comment t’est venue l’idée d’écrire « la visite »?
Lynda Lemay : C’est totalement autobiographique.Quand je n’ai pas invité qui que ce soit et que ça sonne à la porte je me cache sous la table de la cuisine et j’attends que ça parte surtout si je ne suis pas maquillée et encore en pyjamas.

As-tu toujours été chanteuse ?
Lynda Lemay : Non, mais j’ai toujours adoré écrire. C’est pour cette raison que lorsque les gens viennent me voir en spectacle, je pense qu’ils ne s’attendent pas à une grande voix mais avant tout à beaucoup de textes et tant mieux si la voix suit.

Comment expliques-tu le succès des québécois en France ?
Lynda Lemay : J’imagine qu’il doit y avoir un trait de personnalité que les québéquois ont en commun et qui plaît aux français.

Coucou belle Lynda, collectionnes-tu quelque chose ?
Lynda Lemay : J’avais l’habitude de collectionner tout ce que je trouvais sur Johnny Hallyday étant ado mais depuis, je ne collecte plus rien. En fait si, des souliers verts car il y a toujours des femmes qui m’en apportent après les spectacles et je commence à en avoir beaucoup.

Quel chanteur québécois préfères-tu ?
Lynda Lemay : J’aime beaucoup Martin Deschamps, Eric Lapointe, Nicolas Ciccone et il y en a d’autres mais vite comme ça, je les oublie !

Vous écrivez la plupart de vos chansons. Les avez-vous toutes écrites dans votre dernier album ?
Lynda Lemay : Oui, j’ai déjà collaboré à quelques rares reprises mais je préfère faire tout par moi même, je travaille rarement en équipe. C’est le temps qui me manque.

Tu n’as pas peur qu’on te compare trop souvent à Céline Dion ?
Lynda Lemay : je pense pas que ça soit un danger car je ne pense pas lui arriver à la cheville pour la voix. Ce qui ne veut pas dire que je changerai de carrière avec la sienne car la mienne me rends très heureuse. On a tout simplement nos forces à des endroits différents.

Je trouve tes chansons super rigolotes, mais ce que j’aimerais c’est savoir d’où vient ton inspiration ?
Lynda Lemay : Tout m’inspire, surtout quand ça me fait rire ou quand ça m’émet aux larmes, surtout ma soeur Diane qui m’inspire énormément car elle a le don de se mettre dans des situations embarrassantes et de les raconter avec brio, je suis morte de rire à l’entendre et ça fait de bonnes chansons. Je pense qu’elle devrait avoir une cote sur mes droits d’auteur.

T’entends- tu bien avec les autres chanteuses québécoises comme Lara Fabian, Isabelle Boulay…. ?
Lynda Lemay : Je les connais quand même assez peu personnellement étant donné qu’on a toutes les 3 des carrières bien remplies. Je connais un peu mieux Isabelle Boulay, je la trouve adorable.

Qui apprécies-tu dans la chanson française ? Avec qui aimerais-tu faire un duo ? Interdit de répondre Johnny !
Lynda Lemay : Ce serait avec Renaud, j’ai eu un coup de coeur avec son dernier album qui s’appelle « Boucan d’enfer ».

Quel âge as-tu ?
Lynda Lemay : 35 ans bien sonnés… bientôt 36 !

Que pense-tu de Laurent Gerra ?
Lynda Lemay : Très bon humoriste, imitateur et pas laid du tout.

Depuis quand chantes-tu ?
Lynda Lemay : Depuis l’age de 18/19 ans à peu près

Qu’est-ce qui qui te fait hurler de rire ?
Lynda Lemay : Les discours très grossiers, les choses très idiotes mais vraiment très très idiotes ou des choses qui ne se disent vraiment pas comme des blagues qu’on ne peut faire qu’en cachette sinon on passerait pour des détraqués.

Quels sont vos artistes préférés ?
Lynda Lemay : Il y en a plein. Aznavour, Renaud, Hallyday, De Palmas, Isabelle Boulay, Elton John, Billie Joel…

Comment s’est passée ta rencontre avec Aznavour ?
Lynda Lemay : C’était au festival de jazz de Montreux, lors d’un hommage à Charles Trenet, il était assis à ses côtés quand il a entendu ma chanson « La visite », il a bien ri et a tenu à me rencontrer dès l’entracte et depuis c’est devenu une belle histoire d’amitié.

Pourquoi ne t’entendons-nous pas plus souvent sur les ondes françaises ?
Lynda Lemay : Je ne fais pas des chansons sur mesure pour le format « radio », parfois elles tournent un peu au Québec mais c’est vrai qu’en France, très peu. Ce n’est pas pour me déplaire car cela rend les spectacles encore plus précieux.

Accepterais-tu de chanter avec un de tes fans ?
Lynda Lemay : Cela m’arrive parfois dans les sessions de dédicaces, mais de là à chanter sur scène avec un fan que je connais très peu… pourquoi pas un jour, qui sait ?

Qu’est-ce qui t’énerve le plus ?
Lynda Lemay : dans les petits détails de la vie quotidienne, c’est me sécher les cheveux et rater mon « toupet » (la frange) ou sinon comme tout le monde ce sont les embouteillages et chez les autres, la mauvaise foi, les menteurs.

De quelle belle province du Québec viens-tu ?
Lynda Lemay : De Port-Neuf, à 35 minutes de la ville de Québec, deux villes que j’adore.

Combien d’exemplaires as-tu vendu ?
Lynda Lemay : En France, 1 300 000 parmis tous les albums.

Qui t’a donné la possibilité de chanter ?
Lynda Lemay : Si mes parents ne m’avaient pas encouragé quand j’ai osé murmuré mes premières chansons et me dire que même si j’avais une toute petite voix, l’émotion passait quand même, je ne serais peut-être pas rendu là dans ma carrière. Sinon, depuis 1996, Charles Aznavour m’a grandement aidée en parlant de moi dans ces entrevues ce qui m’a ouvert des portes très rapidement.

AOL France : Lynda, le mot de la fin ?
Lynda Lemay : Merci beaucoup d’avoir été là, j’ai hâte de vous rencontrer le plus vite possible pendant mes tournées, dès demain d’ailleurs ou je viens vous voir !

  • Partager cet article

DERNIER ALBUM

Lynda Lemay Decibels et des silences album 2016
Dernier Album de Lynda Lemay « Décibels et des silences ». Parution 23 septembre 2016

ACHETER

Prochain Concert

    Aucun résultat trouvé

COFFRET CD

Coffret CD Lynda Lemay

SUIVEZ LE FAN CLUB

FACEBOOK Lynda Lemay Fans TWEETER Lynda Lemay Fans YOUTUBE Lynda Lemay Fans PINTEREST Lynda Lemay Fans

PHOTOS DES FANS

Photos des Fans de Lynda Lemay